Pourquoi ce blog?

Bonjour et bienvenue sur le blog de Jean Pascal Derumier,

J’ai ouvert ce blog pour partager les réflexions engagées dans la continuité de mes deux derniers livres sur l’innovation de rupture.

Ces réflexions au départ fortement orientées vers les processus d’innovation se sont, chemin faisant, ouvertes à la (nécessaire) réinvention des liens entre l’économique, le social et l’environnement au sein des territoires ; dynamique dont l’innovation pourrait/devrait être le moteur.  Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Redonner le pouvoir aux citoyens à partir des territoires

J’ai publié très peu d’article depuis 2018, car mon temps d’écriture était essentiellement consacré à la rédaction de mon nouveau livre qui va sortir en librairie le 14 mars. Son titre complet est « Territoires : lieux de vie – Redonner le pouvoir aux citoyens. En voici le pitch.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Eléments de réflexion sur les sciences et l’avenir de l’humanité

Mon dernier livre sur la transition territoriale, dont la sortie est programmée pour janvier prochain, a accaparé tout mon temps (je vous en dirai plus prochainement). De ce fait je n’ai produit aucun article dans cet intervalle … enfin presque, puisqu’en réalité j’ai commis un écrit à la suite du dernier « Chemin Faisant » consacré à « l’humain demain » qu’il m’a semblé intéressant de partager.

Lors des différentes conférences du festival, j’ai été plus particulièrement interpellé par oppositions , parfois très tranchées, entre les intervenants (Etienne Klein, Axel Khan et Florence Piron) sur le statut des science. Cet article n’est donc nullement le résumé des échanges/débats. C’est un mixte de ce que j’en ai retenu/compris, croisé avec mes explorations complémentaires et mes réflexions plus personnelles, sur la façon dont la science, les technologies et l’innovation sont susceptibles de peser sur notre avenir. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Mettre les « biens communs » au service de notre bien commun

J’ai participé, les 1 et 2 juillet, au 4° festival Chemin Faisant, qui cette année traitait des biens communs. Les diverses interventions des conférenciers, dont notamment celles de Riccardo Petrella, Claire Brossaud, Gilles Yovan et Marc Tirel, m’ont permis de découvrir un peu mieux la puissance et l’intérêt de ce concept aux contours mal définis, dont les racines plongent dans les champs de la théologie, la philosophie et la socioéconomie. En effet il n’y a pas de vie physique, sociale, voire aussi spirituelle, sans biens communs. C’est pourquoi leur construction et leur préservation, face à une logique capitaliste prédatrice, sont cruciales. Mais ce qui se joue autour des biens communs va au-delà de leur seule défense. Ils sont aussi porteurs d’une ambition humaniste et de modes gestions alternatifs qui, s’ils se développaient, pourraient contribuer à transformer nos sociétés en profondeur. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’innovation en quête de sens

L’innovation est associée, depuis le siècle des lumières, à la notion de progrès[1]. Or, l’utopie du progrès a vécu : la technique qui devait libérer l’homme l’a certes dégagé de tout un tas de contraintes, mais elle l’a dans le même temps asservi. La notion de progrès, au départ largement associée à la quête du bonheur, s’est vidée d’une bonne part de ses perspectives humanistes pour se mettre au service d’objectifs consumériques et économiques. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La créativité, le processus de création des idées

La notion de créativité, a été préférée, en psychologie, à celle d’imagination pour décrire les processus à l’origine des productions des idées nouvelles et donc des innovations. Cette capacité de l’esprit est, dans les faits, très voisine de l’imagination. L’enseignante chercheuse Odile Dosnon (Dosnon, 1996) en donne la définition générale suivante « La créativité peut être définie comme l’ensemble des processus permettant de créer du nouveau ». Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’imagination : un processus dual producteur d’imaginaire

L’imaginaire se confond souvent avec l’imagination et ses deux notions sont souvent utilisées l’une pour l’autre. Or, l’imagination est le processus par lequel l’imaginaire est produit. En d’autres termes, l’imaginaire est le produit de l’imagination. Elle correspond donc à la capacité d’inventer sa propre subjectivité, ses propres modes de dialogue avec le réel. V. Hugo avait à son endroit cette merveilleuse expression « l’imagination est le soleil de l’esprit ». Elle va permettre à notre appareil cognitif de décrocher de la logique d’action et de ses automatismes associés (à la base de nos effets de fixation) pour résoudre des problèmes inédits et élaborer de nouveaux cadres d’action plus appropriés à un environnement en évolution permanente. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’imaginaire, un mode de rapport au réel complémentaire de la raison

Ce nouvel article s’inscrit dans la continuité du précédent intitulé « L’innovation aux confluents de la raison, de l’imagination et du kinesthésique ». Il m’a permis d’approfondir les liens et complémentarités entre la raison et l’imaginaire.  Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’éducation et l’innovation : deux moteurs contingents essentiels au Développement Durable

J’ai participé, dans le cadre de la COP22, avec le RéUniFEDD (Réseau Universitaire pour la Formation et l’Eduction à un Développement Durable) à la rédaction d’un appel pour l’éducation intitulé « Pas de transformation sans éducation » (voir le texte de cet appel).Le travail de réflexion préparatoire à la rédaction de cet accord m’a permis de mieux comprendre les rôles contingents de l’innovation et de l’éducation dans la dynamique du développement durable. C’est des liens entre ces trois concepts dont cet article rend compte.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La façon dont notre culture régit notre rapport au réel

Cet article vise à  expliquer en quoi et comment notre culture conditionne fortement notre rapport réel et, de ce fait, participe des effets de fixation dont nous avons du mal à nous défaire pour innover. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les mécanismes d’apprentissages et les biais de la pensée logique

Ce nouvel article est l’occasion d’approfondir les mécanismes d’apprentissages sous-jacents à l’innovation, que, pour mémoire j’ai définie comme « un processus d’apprentissage collectif ouvert orienté vers la création de valeur(s) ». Il permet notamment de mieux comprendre comment, sous l’effet de nos mécanismes d’apprentissage, notre rapport au monde se structure progressivement et s’enferme, par la même, dans une rapport biaisé à la réalité (réduisant ainsi notre capacité à imaginer, inventer de nouveaux possibles). Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire