Pourquoi ce blog?

Bonjour et bienvenue sur le blog de Jean Pascal Derumier,

J’ai ouvert ce blog pour partager les réflexions engagées dans la continuité de mes deux derniers livres sur l’innovation de rupture.

Ces réflexions au départ fortement orientées vers les processus d’innovation se sont, chemin faisant, ouvertes à la (nécessaire) réinvention des liens entre l’économique, le social et l’environnement au sein des territoires ; dynamique dont l’innovation pourrait/devrait être le moteur.  Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Eléments de réflexion sur les sciences et l’avenir de l’humanité

Mon dernier livre sur la transition territoriale, dont la sortie est programmée pour janvier prochain, a accaparé tout mon temps (je vous en dirai plus prochainement). De ce fait je n’ai produit aucun article dans cet intervalle … enfin presque, puisqu’en réalité j’ai commis un écrit à la suite du dernier « Chemin Faisant » consacré à « l’humain demain » qu’il m’a semblé intéressant de partager.

Lors des différentes conférences du festival, j’ai été plus particulièrement interpellé par oppositions , parfois très tranchées, entre les intervenants (Etienne Klein, Axel Khan et Florence Piron) sur le statut des science. Cet article n’est donc nullement le résumé des échanges/débats. C’est un mixte de ce que j’en ai retenu/compris, croisé avec mes explorations complémentaires et mes réflexions plus personnelles, sur la façon dont la science, les technologies et l’innovation sont susceptibles de peser sur notre avenir. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Mettre les « biens communs » au service de notre bien commun

J’ai participé, les 1 et 2 juillet, au 4° festival Chemin Faisant, qui cette année traitait des biens communs. Les diverses interventions des conférenciers, dont notamment celles de Riccardo Petrella, Claire Brossaud, Gilles Yovan et Marc Tirel, m’ont permis de découvrir un peu mieux la puissance et l’intérêt de ce concept aux contours mal définis, dont les racines plongent dans les champs de la théologie, la philosophie et la socioéconomie. En effet il n’y a pas de vie physique, sociale, voire aussi spirituelle, sans biens communs. C’est pourquoi leur construction et leur préservation, face à une logique capitaliste prédatrice, sont cruciales. Mais ce qui se joue autour des biens communs va au-delà de leur seule défense. Ils sont aussi porteurs d’une ambition humaniste et de modes gestions alternatifs qui, s’ils se développaient, pourraient contribuer à transformer nos sociétés en profondeur. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Cultivez l’intelligence collective au sein de vos organisations

L’envie de cet article m’est venue à la suite d’une journée de formation à l’intelligence collective (fort bien) animée par Marine Simon et de la lecture du livre « L’intelligence collective » dont elle est l’une des co-auteurs. Cet ensemble m’a donné à vivre et à mieux comprendre la nature et l’importance de cette force invisible qu’est l’intelligence collective du vivant, si présente dans la nature, mais qui reste pourtant le grande oubliée de la plupart de nos organisations. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’innovation en quête de sens

L’innovation est associée, depuis le siècle des lumières, à la notion de progrès[1]. Or, l’utopie du progrès a vécu : la technique qui devait libérer l’homme l’a certes dégagé de tout un tas de contraintes, mais elle l’a dans le même temps asservi. La notion de progrès, au départ largement associée à la quête du bonheur, s’est vidée d’une bonne part de ses perspectives humanistes pour se mettre au service d’objectifs consumériques et économiques. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Résister, c’est créer

Miguel Benasayag et Florence Aubenas dans leur ouvrage « résister, c’est créer », explorent, les différentes formes de résistance à l’ordre néolibéral en pourfendant les approches traditionnelles, par trop volontaristes, visant à imposer un « ordre plus juste ». Les auteurs y défendent, a contrario, la pertinence des nouvelles formes de luttes aux contours multiples en rupture avec les formes anciennes de contestation. Ils y analysent en creux la résistance aux changements d’ordre social et les difficultés auxquelles cela nous confronte quand nous devons faire évoluer des pratiques ancrées jusqu’au plus profond de nos structures mentales. Je développe, en appui de cet argumentaire, deux exemples de ces nouvelles luttes. L’un relate les travaux et les initiatives de Bernard Stiegler autour du revenu contributif. L’autre évoque la façon dont Jean François Caron, maire de Loos en Goëlle, a fait de sa commune un territoire exemplaire en matière de transition énergétique.
Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La créativité, le processus de création des idées

La notion de créativité, a été préférée, en psychologie, à celle d’imagination pour décrire les processus à l’origine des productions des idées nouvelles et donc des innovations. Cette capacité de l’esprit est, dans les faits, très voisine de l’imagination. L’enseignante chercheuse Odile Dosnon (Dosnon, 1996) en donne la définition générale suivante « La créativité peut être définie comme l’ensemble des processus permettant de créer du nouveau ». Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

(Re)tisser les liens entre l’économique, le social et l’environnemental à partir de la permaéconomie et des tiers-lieux

J’ai lu récemment trois livres extrêmement intéressants : « La Dynamique du capitalisme » de Fernand Braudel, « Permaéconomie » d’Emmanuel Delannoy et « Le crépuscule des lieux » de Pierre Giorgini. Le premier éclaire les dynamiques économiques en œuvre dans nos  sociétés, le second développe les contours d’une voie économique émergente pleine de promesses et le troisième évoque comment la transition techno-scientifique en cours est en train de bouleverser notre rapport aux lieux, aux espaces, au local. Je vais m’appuyer sur les propos de ces différents auteurs pour tenter de démontrer, d’une part, comment la mondialisation de l’économie a détruit les liens historiques entre l’économique, le social et l’environnemental et, d’autre part, comment il est possible de retisser/réinventer ces liens à partir de l’échelon local en s’appuyant sur les principes de la Permaéconomie et sur le développement de tiers-lieux.
Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’imagination : un processus dual producteur d’imaginaire

L’imaginaire se confond souvent avec l’imagination et ses deux notions sont souvent utilisées l’une pour l’autre. Or, l’imagination est le processus par lequel l’imaginaire est produit. En d’autres termes, l’imaginaire est le produit de l’imagination. Elle correspond donc à la capacité d’inventer sa propre subjectivité, ses propres modes de dialogue avec le réel. V. Hugo avait à son endroit cette merveilleuse expression « l’imagination est le soleil de l’esprit ». Elle va permettre à notre appareil cognitif de décrocher de la logique d’action et de ses automatismes associés (à la base de nos effets de fixation) pour résoudre des problèmes inédits et élaborer de nouveaux cadres d’action plus appropriés à un environnement en évolution permanente. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La pensée chinoise de l’efficience : une approche pertinente pour construire le futur.

Je termine la lecture du livre de François Jullien « Conférence sur l’efficacité », à bien des égards, très intéressant.  Le propos de ce philosophe est de démontrer qu’il existe une autre façon de penser l’efficacité que celle qui prévaut chez les occidentaux. Cette autre façon, à laquelle je consacre cet article, est mise en œuvre par la chine Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’imaginaire, un mode de rapport au réel complémentaire de la raison

Ce nouvel article s’inscrit dans la continuité du précédent intitulé « L’innovation aux confluents de la raison, de l’imagination et du kinesthésique ». Il m’a permis d’approfondir les liens et complémentarités entre la raison et l’imaginaire.  Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire