L’innovation de rupture

Titre complet : L’innovation de rupture « Concepts pour (ré)inventer le monde » .(MA éditions – novembre 2015)

La façon la plus naturelle d’envisager l’innovation est de s’inscrire dans une trajectoire d’amélioration de l’existant. Mais pour reprendre une formule de Pierre-Gilles de Gennes « ce n’est pas en perfectionnant la bougie que l’on a inventé l’électricité ». Innover, c’est aussi explorer de nouveaux possibles en empruntant des sentiers peu, voire pas, balisés par les connaissances.

L’innovation de rupture est le graal de tout entrepreneur. Comme l’explique cet ouvrage, elle confronte les entreprises à la difficulté de se réinventer pour faire face à une compétition par l’innovation de plus en plus féroce portée par la troisième révolution industrielle. L’innovation d’aujourd’hui prépare la société de demain et l’entreprise se doit aussi de composer avec les nouvelles exigences environnementales, sociétales et économiques. Elle nécessite, dans le même temps, d’accompagner les nécessaires évolutions d’organisations très structurées, par essence hostiles aux nouveautés susceptibles de les déstabiliser.

Une innovation en rupture n’est ni la résultante de la mise en œuvre d’une idée sortie du cerveau d’un génie isolé ou d’une séance de créativité ni la traduction opératoire directe d’un projet de recherche ambitieux. C’est le produit d’un apprentissage ouvert opéré autour de l’exploration conjointe de nouveaux concepts et de nouvelles connaissances. Elle ne se décrète pas, elle se construit pas à pas en s’affranchissant progressivement des effets de fixation associés aux cadres cognitifs, organisationnels et culturels en place. Les possibles de demain sont les impensés et les impossibles d’aujourd’hui

Dans ce contexte mouvant où l’agilité, l’imagination, la coopération et l’ouverture d’esprit doivent être fortement encouragés, les modes d’organisation et de management hérités du siècle précédent se révèlent de plus en plus inadaptés. Pour répondre efficacement aux nouveaux enjeux de l’innovation, il convient aussi de mobiliser les organisations autour de défis motivants et porteurs de sens, de s’ouvrir à plus de transversalité, de développer l’empowerment et de laisser plus de place à l’intelligence collective.

Sommaire

Bonus

Une réponse à L’innovation de rupture

  1. Heya now i am at last below. I stumbled upon this specific board and that i discover it genuinely useful and also this allowed me to out there a lot. I am hoping to present one thing back and help some others like you allowed me to.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *